PRATIQUE

La protection Universelle Maladie : la PUMA et la CMU-C

La Protection Universelle Maladie (PUMA) remplace, au 1er janvier 2016, la CMU . Il existe également une CMU complémentaire (CMU-C).

La Protection Universelle Maladie (PUMA)

Pour favoriser l’accès aux soins des personnes les plus défavorisées, l’État a créé ce dispositif qui concerne uniquement les personnes résidant de manière régulière sur le territoire national et qui ne sont affiliés à aucun régime d'assurance maladie et maternité.

Pour savoir si vous remplissez toutes les conditions pour en bénéficier, vous pouvez vous renseigner auprès de votre caisse d'assurance maladie.

La PUMA ouvre droit aux remboursements habituels (assurance maladie, maternité,…) aux mêmes conditions (respect du parcours de soins coordonnés) et aux mêmes taux de remboursement que les autres assurés sociaux. Les dépenses médicales non prises en charge par l'assurance maladie (ticket modérateur, participation forfaitaire d'un euro...) restent également à la charge du bénéficiaire de la PUMA. Pour en savoir plus

.

La couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C)

En plus de ce dispositif, il existe la CMU-C, couverture maladie universelle complémentaire, qui correspond à une complémentaire santé, comme une mutuelle santé. Elle permet d'être remboursé des frais de santé en complément de la prise en charge habituelle de la Sécurité sociale.

La CMU-C est gratuite et attribuée par la caisse d’assurance maladie pour un an renouvelable après examen des ressources du bénéficiaire. Les conditions de ressources sont fonction de la composition du foyer, et de résidence. Le plafond de ressources à ne pas dépasser pour une personne seule est de 8 653 euros par an au 1er avril 2016. Les ressources prises en compte sont celles des 12 mois qui précèdent la demande.

Composition du foyer

Plafond annuel de ressources
 (en métropole, au 1er avril 2016)

Personne seule

8 653 €

2 personnes

12 980 €

3 personnes

15 576 €

4 personnes

18 172 €

Par personne supplémentaire

+ 3 461, 264 €

C'est l'ensemble des ressources du foyer qui est pris en compte pour la détermination du droit à la CMU-C. Si les ressources du foyer dépassent, dans la limite de 35 %, le plafond pour l'attribution de la CMU-C, vous pouvez demander l'aide pour une complémentaire santé ( ACS).

Si vous avez 16 ans ou plus et êtes en rupture avec votre famille, vous pouvez demander la CMU complémentaire (CMU-C). De même pour les étudiants isolés, bénéficiant des aides annuelles d'urgence versées par les CROUS sur le Fonds national d'aide d'urgence (FNAU).

Les personnes qui bénéficient de la CMU-C ont droit à une aide financière pour la fourniture d'électricité et de gaz naturel (tarifs sociaux).

Créé le 07 janvier 2014 - Dernière mise à jour le 01 avril 2016
© IEFP – la finance pour tous
 
0 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !