PRATIQUE

Sécurité sociale et premier emploi

Vous travaillez au cours de vos études, vous êtes à la recherche d’un premier emploi ou vous êtes nouvellement salarié, découvrez les différentes façons de bénéficier de la sécurité sociale.

Vous exercez ponctuellement une activité salariée pendant vos études

Vous devez vous affilier à la Sécurité sociale étudiante si :

  • vous travaillez uniquement pendant les vacances,
  • ou vous travaillez moins de 150 heures sur trois mois ou de 600 heures par an.

Si vous effectuez un stage en entreprise, vous restez affilié à la Sécurité sociale étudiante.

Vous travaillez de manière régulière tout au long de l'année universitaire

Si vous exercez une activité salariée plus régulière et/ou plus rémunératrice pendant vos études supérieures, vous dépendez uniquement du régime général d'assurance maladie des salariés. Vous n'avez pas à vous affilier à la Sécurité sociale étudiante. Vous devez remplir les conditions suivantes :

  • votre contrat de travail débute au plus tard le 1er septembre et il est connu au moment de votre inscription,
  • vous travaillez au minimum 150 heures sur trois mois ou 600 heures par an et
  • votre contrat de travail couvre l’année universitaire.

C’est la caisse d’assurance maladie de votre lieu de résidence qui gère votre dossier et assure le remboursement de vos frais de santé.

Vous êtes à la recherche d'un premier emploi

Si vous étiez étudiant, à la fin de l’année universitaire, vous devez contacter la caisse d’assurance maladie de votre lieu de résidence pour déclarer votre nouvelle situation et demander une mutation de régime de Sécurité sociale. A compter du 1er septembre de l’année en cours, c’est cette caisse qui gère votre dossier et assure le remboursement de vos frais de santé.

A titre dérogatoire (en cas d’incertitude sur la poursuite de vos études ou professionnelle), la Sécurité sociale étudiante continue d’assurer le remboursement de vos frais de santé jusqu’au 31 décembre de l’année en cours.

Depuis le 1er janvier 2016, avec la protection universelle maladie (Puma), vous bénéficiez de la prise en charge de vos frais de santé par le régime général de l'Assurance maladie, dans le cas où vous êtes sans activité professionnelle, à la seule condition de résider en France de manière stable et régulière.

Vous êtes salarié

Depuis le 1er janvier 2016, avec la protection universelle maladie (Puma), vous bénéficiez de la prise en charge de vos frais de santé par régime général de l'Assurance maladie, quelle que soit votre durée d’activité. Seul l’exercice d’une activité professionnelle est pris en compte. Vous devrez vous adresser à votre caisse d'Assurance maladie pour connaître les démarches liées à votre changement de situation.

Pour trouver les coordonnées de votre nouvelle caisse d'Assurance Maladie, vous pouvez vous rendre sur le site de l'Assurance maladie ( ameli.fr) ou joindre par téléphone un conseiller pour vous renseigner sur les démarches à effectuer, en appelant le 36 46 (service 0,06 €/min + prix appel, du lundi au vendredi).

Depuis le 1er janvier 2016, la complémentaire santé collective est obligatoire pour tous les salariés du secteur privé, avec une prise en charge de 50%, au minimum, du coût par l'entreprise. La loi n’impose pas à l'employeur de proposer à ses salariés un contrat qui couvre également sa famille. Cependant, chaque entreprise peut décider d’étendre les garanties de son contrat aux ayants-droits de ses salariés.

Vous êtes apprenti

En tant qu’apprenti, vous êtes affilié au régime général de la Sécurité sociale. Si vous êtes étudiant salarié en apprentissage, vous pouvez être dispensé d’affiliation au régime étudiant de sécurité sociale sur présentation de votre contrat d’apprentissage.

En savoir plus

Le site d’information de la Sécurité sociale des 16/25 ans

La caisse primaire d'assurance maladie

Créé le 27 août 2007 - Dernière mise à jour le 07 septembre 2017
© IEFP – la finance pour tous
 
0 commentaire(s)  
Votre commentaire sera publié dès sa validation par l’équipe de lafinancepourtous.com.
 
institut pour l'éducation financière du public

lettre d’information MENSUELLE - ABONNEZ-VOUS !